'Qui veut être mon associé' : Urban Circus propose aux cyclistes de se débarrasser du gilet jaune pour être vu

Réaliser le

'Qui veut être mon associé' : Urban Circus propose aux cyclistes de se débarrasser du gilet jaune pour être vu . video : 'Qui veut être mon associé' : Urban Circus propose aux cyclistes de se débarrasser du gilet jaune pour être vu date 2020-08-11T03:18:39+00:00

C'est pour convaincre les usagers de s'en débarrasser qu'Henri de Kergolay et Quentin Xavier ont imaginé en 2016 la marque de vêtements Urban Circus. La marque vise les particuliers mais aussi les coursiers professionnels, désireux d'être visibles des voitures, piétons ou bus tout en restant branchés. Vestes fluorescentes, réfléchissantes, réversibles, t-shirts, sweat-shirts, pantalons, cap de pluie, Urban Circus propose une vaste gamme de produits, avec des prix allant de 40 à 190 euros.

Tout le monde ne peut pas s'offrir ces collections mais ça n'a pas gêné Marc Vanhove lors de l'émission sur M6 "Qui veut être mon associé", au cours de laquelle Henri de Kergolay et Quentin Xavier ont récolé plus que les 150 000 euros demandés pour 5% du capital. "Ça sauve des vies. C'est cher mais ça marche. Ils sont dans un contexte économique favorable", a répondu aux autres jurés le fondateur du réseau de franchises Bistro Régent pour expliquer pourquoi il avait été séduit, comme Marc Simoncini, créateur du vélo électrique Angell.bike.

Urban Circus a réalisé 550 000 euros de chiffre d'affaires en 2019, quasi-uniquement par le biais de son réseau de revendeurs. L'entreprise, qui a signé un partenariat avec Cityscoot, mise donc sur l'e-commerce pour doper ses ventes.

(...) Cliquez ici pour voir la suite

11 choses à savoir sur le coronavirus
D'Ashton Kutcher à Jay-Z, les 12 célébrités qui investissent le plus souvent dans la Silicon Valley
L'action Tesla atteint un nouveau plus haut à Wall Street
Bouygues Télécom accueille Amazon Prime Video sur ses box, quelques mois après SFR et Free
Les fournisseurs chinois d'Apple devraient reprendre leur production le 10 février malgré le coronavirus

Compteur online