Le Motorola razr pliant n'aime pas le traitement que lui réserve ses utilisateurs américains

Réaliser le

Le Motorola razr pliant n'aime pas le traitement que lui réserve ses utilisateurs américains . video : Le Motorola razr pliant n'aime pas le traitement que lui réserve ses utilisateurs américains date 2020-08-04T19:17:20+00:00

Chaque lancement de smartphone pliant va-t-il se ressembler ? Après le Galaxy Fold en avril, c'est au tour du Motorola razr de subir les tortures des Américains. Alors que de premiers utilisateurs commencent à recevoir leur exemplaire du smartphone pliant, des images du smartphone détruit apparaissent en ligne. Certains arrachent l'écran, d'autres appuient très fort dessus… Dans les deux cas, cela a de quoi inquiéter sur la solidité du produit. 

À lire aussi : On a essayé le Motorola razr, le smartphone pliable qui vous fait voyager dans le temps

Un écran souple qui pose question 

Comme le Galaxy Fold premier du nom, le Motorola razr a pour défaut de ne pas protéger son écran souple. Lorsque le smartphone est en train d'être replié, il est possible de soulever son écran avec son doigt et de tirer dessus pour l'arracher. Si un tel comportement est clairement stupide, il montre les limites du Motorola. Samsung a lui appris de ses erreurs et protège l'écran de son Galaxy Fold (dans sa V2 sortie en septembre) avec de petits embouts qui l'empêchent de se soulever. Le Galaxy Z Flip devrait utiliser la même protection. 

Il y a quelques jours, Motorola avait anticipé de tels problèmes en indiquant que le razr était fragile et pouvait laisser apparaître des bosses sous son écran. Reste donc à savoir si l'utilisateur lambda (celui qui n'arrache pas volontairement son écran comme un bourrin) sera touché par ces défauts de conception. En France,...Lire la suite sur 01net.com

A lire aussi

Compteur online