Marseille : Les vaccinations contre le pneumocoque ont débuté, l’ARS écarte tout risque d’épidémie

Réaliser le

Marseille : Les vaccinations contre le pneumocoque ont débuté, l’ARS écarte tout risque d’épidémie . video : Marseille : Les vaccinations contre le pneumocoque ont débuté, l’ARS écarte tout risque d’épidémie date 2021-01-17T19:56:09+00:00

PNEUMOCOQUE - Alors que les vaccinations des ouvriers d’un chantier naval de Marseille ont débuté ce lundi matin contre le pneumocoque, l’ARS indique qu’il n’y a « pas de risque d’épidémie »

Les vaccinations ont débuté ce lundi matin. Une épidémie de pneumocoque a été détectée à Marseille, sur un chantier de réparation naval. 16 cas ont été confirmés ce lundi matin par l’Agence Régionale de Santé (ARS), de la région Provence Alpes-Côte d’Azur, qui écarte tout risque «  d'épidémie ». 20 Minutes fait le point sur cette infection au pneumocoque.

C’est quoi cette infection au pneumocoque ?

L’ARS Paca a été mise au courant par l’Institut Hospitalo-universitaire (IHU) de Marseille, de l’infection par pneumocoque d’ouvriers sur un chantier naval de Marseille. « 16 cas ont été confirmés, dont un cas se trouve toujours en réanimation », a précisé le professeur Philippe Malfait de Santé publique France, lors d’un point presse organisé ce lundi au sein de l’ARS. Le premier a été décelé le 9 janvier, le dernier cas remonte au 31 janvier. « Ils ont tous été traités et vaccinés », a déclaré Laurence Pascale, médecin épidémiologiste en charge des investigations sur cette infection. La moyenne d’âge des personnes infectée est de 42 ans. Le pneumocoque est un(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus : Tests « négatifs » pour les rapatriés du deuxième vol qui présentaient des symptômes
Marseille : Une épidémie de pneumocoque sur un chantier naval
Coronavirus : Vous ne risquez rien en ouvrant vos colis en provenance de Chine
Coronavirus : « On ne sait pas encore quelle sera la diffusion de ce virus dans la population », explique un responsable de l’Institut Pasteur
En plus du coronavirus, la Chine fait face à une nouvelle épidémie du virus H5N1

Compteur online