\"On ne veut pas être les dindons de la farce\" : l'amertume des députés LREM après la polémique sur le congé de deuil parental

Réaliser le

\"On ne veut pas être les dindons de la farce\" : l'amertume des députés LREM après la polémique sur le congé de deuil parental . video : \"On ne veut pas être les dindons de la farce\" : l'amertume des députés LREM après la polémique sur le congé de deuil parental date 2020-07-03T14:06:03+00:00

Malaise en macronie. Le rejet, jeudi 30 janvier à l'Assemblée nationale, d'une proposition UDI-Agir qui visait à porter à 12 jours (au lieu de cinq) le congé parental après la mort d'un enfant n'en finit pas de jeter le trouble parmi les députés de la majorité. Déjà secoués par une succession de crises, des "gilets jaunes" aux grèves contre la réforme des retraites, beaucoup d'entre eux refusent d'être "les dindons de la farce", alors qu'ils estiment avoir voté contre la proposition de loi parce que celle-ci était "mal faite", rapportent mardi 4 février plusieurs élus auprès du service politique de France Télévisions.

"Le vote a été mal interprété"

"Beaucoup de députés ne regrettent pas leur vote et ne comprennent pas ce repli défensif. Le texte était mal foutu. Le problème c'est qu'on l'a reçu trop tard, on n'a pas été en mesure de proposer autre chose et le vote a été mal interprété", détaille ainsi un député LREM. "On est en pleine réforme des retraites et on a parlé exclusivement de ça. Il y avait besoin d'un exutoire collectif", ajoute cet élu.

"Ça n'était pas une erreur de vote. Ce texte nous l'avions travaillé. (...) Nous n'avions pas anticipé que seule la question du nombre de (...)

A lire aussi

Compteur online