\"Il y a beaucoup de demandes, c'est encourageant\" : les contrats d'apprentissage en forte hausse

Réaliser le

\"Il y a beaucoup de demandes, c'est encourageant\" : les contrats d'apprentissage en forte hausse . video : \"Il y a beaucoup de demandes, c'est encourageant\" : les contrats d'apprentissage en forte hausse date 2020-07-03T12:40:37+00:00

Alexis Douine n'a aucun mal à recruter des apprentis : il en forme trois actuellement, dans sa boulangerie des Trois V, dans le deuxième arrondissement de Lyon. "Au niveau des apprentis, on a eu une nette amélioration, une progression. Il y a beaucoup de demandes", affirme-t-il.

À Lyon comme partout en France, l’apprentissage se porte bien. Le nombre de jeunes entrés en apprentissage a fortement progressé en 2019, selon le ministère du Travail : +16%. Il y a ainsi en France plus de 485 000 apprentis. Des chiffres en progression, notamment dans les métiers de bouche, très en vogue. "Il y a l'envie des jeunes, qui viennent directement en boutique postuler avec un CV. Ils montrent leur intérêt, c'est encourageant", se réjouit Alexis Douine.

L'apprentissage convient bien à Loan, un pâtissier en devenir : "On va une semaine par mois à l'école et ensuite, les trois autres semaines, on est au travail, c'est pratique. Pâtisserie, chocolaterie, confiserie, glacerie... J'adore ça ! Je ne peux pas être plus heureux."

De plus en plus de reconversions

Si certains apprentissages se font au niveau collège, de plus en plus de diplômés se reconvertissent vers des métiers manuels. C'est le cas de Laetitia, 35 ans, les yeux rivés sur son T80 (un pain rustique), qui lève gentiment. Ancienne aide-soignante, elle raconte sa reconversion heureuse : "J'ai toujours voulu faire ça (...)

A lire aussi

Compteur online