Aide à l’achat d’un logement proposée par Benjamin Griveaux : comment ce dispositif fonctionne-t-il au Canada ?

Réaliser le

Aide à l’achat d’un logement proposée par Benjamin Griveaux : comment ce dispositif fonctionne-t-il au Canada ? . video : Aide à l’achat d’un logement proposée par Benjamin Griveaux : comment ce dispositif fonctionne-t-il au Canada ? date 2020-07-06T08:35:31+00:00

L’un des axes de campagne de Benjamin Griveaux dans la bataille pour la mairie de Paris, c’est le maintien des classes moyennes dans la capitale. Distancé dans les sondages par la maire sortante socialiste Anne Hidalgo et la candidate Les Républicains Rachida Dati, le candidat de la majorité présidentielle a dégainé samedi 1er février une mesure spectaculaire : un apport allant jusqu’à 100 000 euros pour acquérir un logement à Paris, dans la limite de 20% du prix du bien.


Une mesure qui n’est pas "farfelue" se défend le candidat marcheur. Pour preuve, selon lui, le Canada a mis en place un système de ce type, et Benjamin Griveaux cite à titre d’exemple la ville de Toronto. La plus grande cité canadienne, 4e ville d’Amérique du Nord avec 7,5 millions d’habitants, est en pleine croissance, alors que Google doit y réhabiliter un quartier entier. À la clé, des loyers et des prix à l’achat prohibitifs pour les classes moyennes, qui s’éloignent du centre-ville. Cette crise du logement touche aussi d’autres métropoles canadiennes, comme Montréal ou Vancouver. Au Canada, c’est au niveau fédéral qu’une mesure d’aide à l’achat a été prise.

Au Canada, un prêt plus qu'un "apport"

Le dispositif "Incitatif à l’achat d’une première propriété" voulue par le parti libéral du Premier ministre Justin (...)

A lire aussi

Compteur online